Aéroports au nord de la ligne Nantes/Lyon fermés jusqu'à lundi 8h. Me voilà bien dans la mouise.

avion

Si je comprends parfaitement que la sécurité prime sur le reste, je ne comprends absolument pas qu'on laisse les voyageurs ainsi.

Mon Tour Opérateur (un avec qui je n'ai encore jamais voyagé et pourtant fort connu) qui ne daigne même plus répondre au téléphone ni aux emails. Juste une ligne sur son site, le stricte minimum. Et en cas d'impossibilité de départ, il est juste proposé un report du voyage. Mais on ne prend pas ses vacances quand on veut et certains pays sont pas agréables à visiter à une autre époque. Aucun remboursement envisagé... Hum, ça fait désordre. A situation exceptionnelle, moyens exceptionnelle non ? S'il ne rembourse pas, c'est tout bénéfice pour lui. Pour ne pas dire les choses autrement.

Je pense que les voyageurs n'ont pas intérêt à se laisser marcher sur les pieds et à entrer en contact les uns avec les autres pour faire bouger les choses et arriver à se faire rembourser intégralement en cas d'impossibilité de départ à la date dite.

Voilà, c'était mon coup de gueule du jour. Exceptionnel lui aussi. Totalement hors sujet par rapport à la littérature. Quoi que...

Edit du 18 avril 11h : C'est mort pour moi ! En cendres notre voyage. Bouh ! Mais là n'est pas le pire (Il vaut mieux rester chez soi que de risquer sa vie en avion ou rester planter dans un coin de la planète). Le pire c'est que le tour opérateur, que nous avons dû contacter nous-mêmes (pas d'info perso du voyageur!), nous annonce qu'aucun remboursement n'est possible sous prétexte de "cas de force majeure". Juste un report de voyage ou un avoir valable un an (et on a l'impression que c'est un grand honneur qu'on nous fait là).

Les témoignages des uns et des autres sont les bienvenus.

Si les tours opérateurs existent, c'est parce qu'il y a des voyageurs. Faudrait peut-être pas qu'ils oublient ce "détail". Le gouvernement pourrait mettre la main à la poche également pour indemniser les uns et les autres.

On nage en pleine science-fiction :)

Edit du 18/4 : 14h : c'est merveilleux quand même, en fonction de la personne que l'on a au téléphone, nous n'avons pas la même réponse. Là faut qu'on aille à l'aéroport alors que leur site dit le contraire. Et que les réponses écrites par email ne viennent toujours pas. Je sens que je vais leur péter le scandale du siècle dans pas longtemps. C'est vraiment prendre les gens pour moins que rien.

Edit du 18/4 : 20h : pas de départ possible demain, contrairement à ce qui nous a été dit oralement. Journée de
yo-yo particulièrement épuisante, avec course à l'info cohérente. On doit les contacter demain (l'inverse n'est pas possible apparemment!!). Bref, valise moitié faite moitié défaite, et si faut se téléporter à l'aéroport dans les 5 minutes qui suivent, ça va pas le faire. Transfert par car dans le sud, voilà la trouvaille qui nous pend au nez. Le truc c'est qu'on ne part pas la porte à côté mais bien à l'autre bout du monde...

Edit du 19/04 : midi : pas plus de news qu'hier soir si ce n'est qu'on ne peut pas partir aujourd'hui (on savait déjà depuis hier 2oh). On continue de camper à côté de notre valise en se demandant si par hasard elle aurait une fonction cachée type "valise volante" pour se téléporter comme par magie à l'aéroport dans les 5 min qui suivent... Le campement cessera demain quoi qu'il se passe,  parce qu'après, de toute façon, on ne pourra pas reporter quoi que ce soit, vacances non extensibles et voyage lointain donc si c'est pour arriver et repartir tout de suite, ça rime à rien du tout.

En attendant ma PAL ne baisse pas car je n'arrive pas à lire quoi que ce soit, pas assez concentrée.

Edit du 19/4 20h : pas de départ possible. donc REMBOURSEZ ! (et pas de magouilles ! LOL)