05 décembre 2009

Carmilla

9782253087793

4e de couverture : "Dans un château de la lointaine Styrie, au début du XIXe siècle, vit une jeune fille solitaire et maladive.
Lorsque surgit d'un attelage accidenté près du vieux pont gothique la silhouette ravissante de Carmilla, une vie nouvelle commence pour l'héroïne. Une étrange maladie se répand dans la région, tandis qu'une inquiétante torpeur s'empare de celle qui bientôt ne peut plus résister à la séduction de Carmilla... Un amour ineffable grandit entre les deux créatures, la prédatrice et sa proie, associées à tout jamais " par la plus bizarre maladie qui eût affligé un être humain ". Métaphore implacable de l'amour interdit, Carmilla envoûte jusqu'à la dernière ligne... jusqu'à la dernière goutte de sang !"

Voici LE livre qui a inspiré Bram Stoker pour son Dracula ! Je n'ai pas encore lu ledit Dracula (shame on me !) mais je dois dire que j'ai trouvé Carmilla extra-ordinaire (dans tous les sens du terme!) ! En plus il s'agit d'une vampire ! L'atmosphère est angoissante et le suspens va crescendo au fur et à mesure que les phénomènes étranges se multiplient : des gens meurent d'une étrange maladie, le visage de Carmilla prend parfois un drôle d'aspect, ses réactions sont surprenantes, de plus en plus... Il s'agit en outre d'une vampire voyageuse, connue auparavant dans d'autres contrées sous un autre nom, anagramme du nom éponyme, mais procédant toujours de la même manière.

La découverte du tombeau et du corps de la Comtesse Mircalla ainsi que le "meurtre" du vampire sont, je trouve, un grand moment d'anthologie de la littérature gothique ! Génial !

Bref, un vrai bon thriller gothique de 1871.

Joseph Sheridan Le Fanu est irlandais - comme Bram Stoker.

funeral