06 septembre 2014

Quartier sous haute surveillance - Nom de Code : Komiko - tome 3

 

515UCaMpKCL

 

Allez hop, je vous invite pour la troisième fois à prendre l'avion avec moi, direction Hong Kong pour retrouver la petite bande d'ados hackers, très sensibles à l'injustice du monde moderne et prêts à tout pour débusquer les malfrats de tous poils.

Nous sommes à la fin de l'année scolaire : Lian, Matt, et Mingmei s'apprêtent à affronter les examens et à réfléchir à leur orientation. Lian se demande si finalement, elle est vraiment faite pour intégrer le prestigieux conservatoire de Hong Kong pour lequel elle a pourtant postulé. Elle se verrait plutôt dans le droit international avec une spécialisation sur la défense des droits de l'Homme. Mingmei, toujours aussi "girly", n'a que deux obsessions : le shopping et savoir ce que pense d'elle le beau Matt. Mais elle ignore que ses deux meilleurs amis oeuvrent dans l'ombre, sur une sorte de plateforme web ultra-secrète, contre la corruption et l'injustice qui gangrènent la société. Néanmoins, c'est traînée de force dans une séance de shopping interminable que Lian se retrouve nez à nez avec une camarade de classe en train de faire la manche. Lian va ainsi découvrir la vie difficile de Jade. Autant dire que la semaine de révision avant les examens va être perturbée par cette découverte et que les jeunes hackers vont aller de surprise en surprise.

Après l'exploitation humaine dans toutes ses dimensions  ("Dans la nuit de Hong Kong") et le trafic d'animaux pour produire de faux médicaments ("Le poison du tigre"), le groupe "04/06" est confronté à la spéculation immobilière qui met en péril un quartier populaire de Hong Kong, où les habitants sont sommés de quitter leur logement sous la menace, pas assez indemnisés pour être relogés dans des conditions décentes. Lian découvre un autre monde, juste à une encablure de chez elle : celui de la misère, où les gens vivent entassés à dix dans une pièce sans aucune intimité.
Les ados vont également affronter la langue de bois d'une jeune politicienne charismatique dont le parti dit pourtant vouloir défendre les petites gens. Mais tout est très compliqué à Hong Kong : mieux vaut se méfier. Les mafia locale n'est jamais très loin, jusque dans les conseillers en import-export. Les gens se suicident, c'est très étrange... D'ailleurs, spéculation immobilière et mafia vont ensemble... Alors, même si on a été une rebelle en culotte courte avant d'être politicienne (en ayant organisé une manif contre les menus de la catine), rien n'est simple, ni évident. Lian découvrira qu'entre ce qu'on voudrait faire et ce qu'on peut faire, il y a parfois un gouffre, presque insurmontable. Mais presque, seulement.

Toujours aussi divertissante et addictive cette série ! On a du mal à décrocher avant d'avoir terminé l'histoire. Les jeunes hackers sont aussi des gamins, ce qui donne quelques moments cocasses, surtout quelque fils à retordre à Lian, obligée d'inventer une histoire de rendez-vous galant rocambolesque à cause de son incorrigible copine-commère-obsédée, Mingmei,  avant de se prendre les pieds dans les fils de son histoire imaginaire, qui lui vaudra un drame, au milieu de son enquête très sérieuse sur l'injustice sociale dans une société chinoise corrompue. Le duo Mingmei, (ado jusqu'au bout de son nombril)-Lian (altruiste jusqu'à mettre sa vie en péril)  est comique. Elles sont comme chien et chat mais elles s'entendent aussi comme larrons en foire quand il faut se réconforter l'une l'autre.

Après avoir refermé ce tome 3 je suis allée voir s'il y avait un tome 4 chez Working Partners. Ben non ! La petite bande d'ados et les vadrouilles dans Hong Kong, c'est terminé. Ca va me manquer !

Cette série, dont le premier volume a été primé par le Prix des Mordus du Polar en mai dernier, a l'avantage de sensibiliser les jeunes lecteurs aux problèmes du monde contemporain. Les vampires existent, mais pas forcément comme on les imagine ! Les couvertures de la série sont magnifiques.
Alors, c'est avec un petit pincement au coeur que je referme ce dernier livre.

Je ne peux que vous inviter à commencer la lecture de cette série si ce n'est pas déjà fait !





 

Posté par maevedefrance à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


25 mai 2014

Le poison du tigre - Nom de Code : Komiko - tome 2

 

51z6n-DBdPL

 

Pour mon 300e billet sur cette plate-forme, je vous entraîne de nouveau à Hong Kong, retrouver Lian et Matt, alias Komiko et Torch, les bloggeurs/hackers du groupe 04/06 qui poursuivent sans relâche ceux qui assombrissent le monde contemportain.

Le roman débute par une mauvaise nouvelle : l'assassinat de Crowbar, alias Eva dans la vie, le troisième "mousquetaire" du groupe de hackers, au moment même où Matt s'apprête à rejoindre sa patrie du hamburger. Le leitmotiv du récit sera de savoir pourquoi Eva a été assassinée par un type qui est un faux policier... Le départ du jeune Américain au "sourire dentifrice" est donc remis à plus tard. Nos deux amis se lancent dans une nouvelle enquête, pendant que Mingmeii s'extasie devant le dernier chanteur "industriel" de Cantopop à la mode, Jason Cho, au look bad-boy-tablettes-de-chocolat-cheveux-de-rêve.

Une nouvelle aventure au rythme trépidant, qui dévoile un peu plus les jeunes héros, à la personnalité complexe. Lian se trouve prise au piège de ses propres contradictions d'adolescente chinoise : impossible d'accepter moralement que Matt dorme sous le même toit qu'elle alors que pourtant il l'attire. Cela donne lieu à quelques scènes cocasses :

"Lian ferma les yeux une seconde et se frotta vigoureusement les paupières avant des les ouvrir. Rien n'avait changé : Matt était toujours là devant elle, assis à la table devant son bol. Il ne portait qu'un vieux tee-shirt des Colorado Rockies et un caleçon imprimé.
Lian se sentit rougir et détourna la tête. Elle entra dans la pièce en marchant en crabe et en rasant le mur opposé, comme si elle faisait le tour d'un champ de mines."

Lian et Matt sont un peu comme chien et chat dans cette nouvelle aventure, d'autant que Lian est têtue voire bornée, imprudente et qu'elle cumule les bourdes au risque de mettre sa vie en péril un peu trop facilement. Ce qui n'arrange rien c'est que Matt se met par moment à bouder.

N'empêche, le cadavre d'une femme dont le taux de calcium est beaucoup trop élevé mettra leurs querelles d'adolescents en sourdine, surtout quand il est question du pouvoir de l'os de tigre ou plus précisément du commerce fait autour d'un pseudo-médicament de la médecine traditionnelle chinoise, interdit depuis le XXe siècle mais dont le marché noir est florissant. Mais, interroge Lian, est-ce que ce que vendent les grands laboratoires américains est parfaitement sain pour tout le monde ?

Un deuxième volume aussi palpitant que le premier, avec en toile de fond une Chine oscillant entre tradition et modernité, le trafic animal, les médicaments frelatés et la tromperie des vendeurs de rêve (poudre de perlimpin pimpin, chanteurs industriels "Photoshopés...). Les personnages sont toujours aussi attachants parce que loin d'être lisses et parfaits. Le tout est enrobé d'une bonne dose de technologie moderne.

Un page turner que j'ai eu du mal à lâcher, d'autant que le dépaysement chinois est réel grâce à  une bonne recherche documentaire sur Hong Kong et non pas une Chine de pacotille en toile de fond.

Un ensemble qui plaira sûrement aux jeunes lecteurs, mais pas seulement : moi ça m'a beaucoup plu !  Et même la couverture !
Alors vivement que le tome 3 atterrisse dans ma pile à lire !

 

 

 

 

 

Posté par maevedefrance à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 mai 2014

Les Mordus du Polar 2014 : the Final !!

 

Après un suspense intenable qui durait depuis des mois, le résultat des votes des petits lecteurs parisiens a enfin été dévoilé hier, lors d'un après-midi festif à la bibliothèque Buffon.

Et le lauréat du Prix des Mordus du Polar 2014 est .....

95164323

Le tome 1 de Nom de code : Komiko 
"Dans la nuit de Hong Kong",

La sélection, pour ce que j'en ai lue, était très bonne. Alors bravo au lauréat pour avoir été élu comme le meilleur des meilleurs ! Il était dans mon top 1 également.

J'ai dévoré le tome 2  - chronique bientôt. Il me reste à lire le tome 3 qui vient de sortir.

Pour les photos et le compte-rendu de la sympathique après-midi, c'est ICI

Posté par maevedefrance à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 avril 2014

Nom de code : Komiko - tome 1 : Dans la nuit de Hong Kong

51cWHeAUeML

Lian est une jeune chinoise vivant à Hong Kong. Elle a seize ans et mène une double vie : lycéenne le jour ; hacker activiste dès qu'elle n'est pas à l'école, au sein du groupe "04/06", qui communique via une sorte de forum ultra-secret où le mot d'ordre est de ne rien qui puisse vous identifier. Lian devient donc Komiko quand elle se connecte.

Lian est issue d'un milieu aisé et fille d'un homme d'affaires. Sa meilleure amie est une fashion victime dont le passe-temps favori est évidemment de faire du shopping - et de regarder les garçons. Le cadavre d'une jeune fille retrouvé sur une plage et l'arrivée au lycée d'un jeune Américain au "sourire dentifrice" , fils d'un puissant et connu groupe de prêt à porter, Harrison Company, va bouleverser la vie des deux lycéennes et amener Lian à risquer sa vie.

Nom de Code : Komiko est le premier tome des aventures de Lian et fait partie de la sélection 2014 du Prix Les Mordus du Polar, organisé par les bibliothécaires de la Ville de Paris. J'ai assisté au débat au Salon du livre de Paris il y a quinze jours, alors, évidemment, j'avais envie de découvrir les livres sélectionnés.

Je dois avouer que je commence par une très belle découverte !

Lian, la jeune héroïne mène une lutte contre la corruption qui gangrène son pays et menace la vie de sa propre famille. Elle découvre avec effroi que la fameuse ligne de T.shirts et de jeans so fashion auprès des ados, estampillé d'un "H" bien reconnaissable, est en fait un produit monstrueux : exploitation de la maind'oeuvre, non respect du droit du travail, impact sur la santé des ouvriers en raison produits utilisés sans respecter les normes, impact sur l'environnement, délocalisation du groupe américain en Chine où la maind'oeuvre est moins chère pour faire toujours plus de profit. Rien ne fait peur au PDG de la société.

"Un terme qui lui était familier revenait souvent : formaldéhyde ; elle savait qu'on l'utilisait pour embaumer les cadavres, mais pourquoi donc fallait-il qu'on en trouve aussi sur les jeans portés par les vivants ? (...) il servait à empêcher la moisissure de se former pendant le transport et le stockage. Les effets de la molécule étaient effrayants ; outre son potentiel cancérigène, elle provoquait à peu près tout, depuis les irritations des yeux jusqu'à des problèmes respiratoires qui pouvaient être mortels."

Lian, alias Komiko n'est pas au bout de ses peines ni de ses surprises : derrière son écran et son pseudonyme, elle se croit à l'abri de tout et irepérable. Pourtant, malgré son habileté et son ingéniosité, elle aura bien des déconvenues. Les dangers d'internet est aussi un point fort de ce polar technologique. On n'en rate pas une miette et surtout il y a une belle surprise, un coup de théâtre inattendu qui bouscule les idées reçues.

Une lecture très divertissante, au suspense haletant, un page turner intelligent par les thèmes abordés. Une sensibilisation des jeunes au phénomène de la mondialisation et ses conséquences, aux dérives du capitalisme outrancier, aux dangers de la Toile et dans une certaine mesure, au délit de faciès.

Bref, j'ai adoré.

Quant à savoir qui est Naomi Paul : là aussi, il y a une subtilité puisqu'il s'agit de plusieurs personnes. Ecrire un polar à plusieurs mains n'est pas chose aisée, on peut donc souligner la performance et celle de la traduction (impossible de trouver qui a écrit quoi) !

Enfin, cela a son importance aussi - même si la couverture ne fait pas un livre, elle y contribue : dessin très sympa !

Les aventures de Lian ont de quoi séduire et elles continuent d'ailleurs dans deux autres volumes.

J'espère arriver à continuer ma découverte de la sélection avant la désignation du gagnant du Prix des Mordus du Polar qui aura lieu en mai.